Crowdfunding et Jeux vidéo 1


Pendant le dernier salon du Creative Common Casablanca, un évènement dédié à la culture libre, organiser par l’équipe OpenTaqafa et qui s’est déroulé le 20 octobre au Boultek (Technopark), j’ai présenté une recherche sur le Crowdfunding (financement participatif) et son impact sur le secteur du jeu vidéo. L’objectif de cette recherche est de pouvoir comprendre le Crowdfunding, son historique par rapport au succès des projets de jeu vidéo, les différents stratégies d’applications, et enfin de discuter si le crowdfunding peut être est une solution alternative pour financer les projets relatifs au développement de Jeux Vidéo au Maroc,

Le Crowdfunding dans le jeu vidéo ou le joueur participe au financement d’un projet via ses contributions, est devenu un moyen populaire d’investissement alternatif pour financer le développement d’un projets. L’utilisation du crowdfunding dans le jeu vidéo remonte à quelques années avant 2012, qui était limité à des petits projets de jeu vidéo dont la majorité ne dépassait pas les 10 000 jusqu’à 100 000$. Le véritable écho de ce mécanisme à commencer en février 2012 avec le succès de Double Fine Adventure un jeu vidéo d’aventure en point & clic, qui à récolté 3M de Dollars via la plateforme Kickstarter, alors que l’objectif fixé par l’équipe était de 400 000 $, c’était l’un des projets le plus financé pour son temps. Relativement,  et suite à ce phénomène plusieurs autres projets de jeu vidéo se sont lancés dans le Crowdfunding, et le véritable deuxième succès était l’annonce d’Ouya une console de jeu vidéo free to play, avec 9 millions de dollars obtenu alors que l’objectif était fixé à 950 000 $, un vrai exploit en si peut de temps  Selon Kickstarter, ce fut l’année du Jeux avec 50M $ de récolte (Jeux vidéo et jeu de tables) dépassant ainsi tous les autres secteurs tels que le cinéma ou la musique, l’art etc.

7950135288_d13ccdbdbe

Le succès de cette tendance est dû à deux facteurs majeurs: l’apparition d’une scène de créateur de jeu vidéo indépendant qui ont choisi de créer leurs propres jeux vidéo loin des restrictions du Business qui limite la créativité, et des joueurs qui ont eu marre des produits vidéo ludique de l’industrie pour manque d’originalité et d’innovation, or le Crowdfunding permet de fusionner ces deux facteurs en donnant au créateur la liberté sur leur projet tandis que le joueur peut contribuer à financer le projet qui lui plait.

Cependant les choses ne sont pas aussi simples, car les développeurs doivent avoir un projet de qualité pour le vendre au publique, puisque c’est eux la source de financement, et ensuite de savoir communiquer efficacement et être réaliste par rapport aux besoins et l’intérêt du projet, Car même après avoir réussit à récolté le budget voulu, certains projets crachent pendant le développement, et ce parfois à cause d’une mauvaise gestion de ressources ou de budget. Et pour cette raison, de nouvelles plateformes telles que Gambitious ou GamePlanetLab sont apparus spécifiquement pour les projets de jeu vidéo et qui reprennent le même suivi de qualité dans l’industrie.

slide-14-638

Crowdfunding pour le cas Marocains !

Et pour répondre à la question si le crowdfunding peut être une source de financement pour les jeux vidéos marocains, malheureusement selon le blog de yenim, plusieurs obstacles existent et parmi eux la loi de 1971 qui stipule que tous dons de générosité publique ne peut être faite que pars autorisation, ainsi qu’un faible développement du paiement électronique, et parmi d’autres avis le crowdfunding n’est pas une réelle solution, car ce qui manque concrètement au Maroc, c’est la pensée du partage et de la collaboration d’abord, avant de parler sur la participation financière.

Le crowdfunding, n’est peut être pas encore dans la mentalité Marocaine, mais, à travers notre volonté de vouloir développer le secteur du jeu vidéo en tant qu’une industrie eco-créatif, nous essayerons de contribuer en promouvant cette idéologie du partage et de la collaboration, peut être en commençant par le Crowdsourcing qui est la production participatif, et qui nous mènera plus tard au Crowdfunding.



Référence

http://dailycrowdsource.com/crowdsourcing-basics/what-is-crowdfunding

http://en.wikipedia.org/wiki/Crowd_funding_in_video_games

http://www.lnt.ma/buzz-du-jour/blog-de-yniim-crowdfunding-son-potentiel-et-le-cas-marocain-32969.html

http://www.gdcvault.com/play/1015869/A-Strategic-Approach-to

 

  • http://yniim.wordpress.com Yniim

    Merci pour ce billet fort intéressant. En effet, au-delà du crowdfunding, c’est de manière générale l’idée du crowdsourcing (appel à la participation du grand public) qui est puissante ! Et l’univers des jeux vidéos, comme toutes les industries créatives (je remarque que ce sont celles qui réussissent le plus sur Kickstarter.com), pourrait en tirer un grand profit.
    Et merci d’avoir cité mon blog! Je remet ici les liens vers des articles traitant du crowdfunding pour ceux qui seraient intéressés (http://bit.ly/1i3QhDh – 2012 et http://bit.ly/1ev14qk – 2014).